Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 mai 2011 7 15 /05 /mai /2011 05:00

PIC 0101-copie-1

A Ostende, j'ai visité la maison de James Ensor, peintre belge renommé (1860-1949), dont les toiles sont souvent peuplées de masques et de squelettes. Les tableaux qui ornent les murs de la maison ne sont que des reproductions, mais l'endroit vaut tout de même le détour, car il nous transporte dans le monde imaginaire et fantastique de cet artiste dont la peinture annonce le surréalisme.

PIC 0106C'est à l'Académie des Beaux-Arts de Bruxelles,  de 1877 à 1880 que le jeune homme étudie, a-près avoir présenté des dons précoces pour la peinture. Il revient ensuite à Ostende, sa vil-le natale, où il trouve l'inspiration. Il peint dans le SalonPIC 0104 bleu de l'an-cienne boutique de souvenirs de son oncle et de sa tante, où il aime aussi  recevoir d'autres peintres ainsi que des poètes et des écrivains. 

Ce n'est qu'au tournant du siècle qu'il connaîtra la notoriété. Auparavant, sa peinture fantas-magorique, à l'opposé de l'acadé-misme ambiant, déconcertait et avait même été violemment critiquée lors de sa première exposition, en 1881. De même, en 1882, son tableau "La Mangeuse d'huitres" est refusé au salon d'Anvers.  

PIC 0103 bis

PIC 0105  PIC 0109En 1942, il subit la même mésaventure que le héros de mon roman "Sauvetages". On annonce en effet sa mort par erreur à la radio. Pour s'en railler, il décide de revêtir un costume de deuil et d'aller se recueillir sur un monument érigé à sa gloire quelques années plus tôt. 

PIC 0113

La vidéo ci-dessous vous en dira plus sur cette maison unique en son genre, avec ses colifichets et ses objets en tout genre, qui plongent le visiteur dans l'univers d'Ensor.

Repost 0
Published by Nadine Groenecke
commenter cet article
13 mai 2011 5 13 /05 /mai /2011 11:23
Actu TV, c'est la chaîne de Chloé des Lys, ma maison d'éditions. Elle diffuse chaque mois une émission culturelle sur le Web. On y découvre des chanteurs, des comédiens, des peintres, des écrivains... Les internautes peuvent intervenir en direct grâce à un tchat.
Pour y accéder, le 22 mai : http://www.bandbsa.be/contes.htm
Et en attendant, le sommaire de l'émission en images :

 

 
Repost 0
Published by Nadine Groenecke
commenter cet article
11 mai 2011 3 11 /05 /mai /2011 05:00

PIC 0160

C'est un commerçant d'Ostende qui, me vantant les beautés de Gand, sa ville natale, m'a donné envie de m'y arrêter sur le chemin du retour vers la France. Il n'avait en rien exagéré, son centre historique est de toute beauté et n'a guère à envier à Bruges.

Place Saint-Savon, visite de la cathédrale qui regorge de trésors artistiques, avec notamment le célèbre retable de l'Agneau mystique des frères Van Eyck. En face, se dresse le beffroi du XIVème, haut de 91 m et, juste à côté, la Halle aux Draps qui témoigne de l'intense activité commerciale de Gand à l'époque médiévale. 

Un peu plus loin, le long du "Quai aux Herbes", des étudiants en arts esquissent le tracé des maisons à l'architecture traditionnelle des Flandres se reflétant dans les eaux de La Lys. Le temps radieux incite à une balade en barque. 6,50 euros les 40 mn, il aurait été dommage de s'en priver. Au fil de l'eau, notre guide nous conte l'histoire de sa ville et de ses principaux monuments : les vieilles maisons, le marché aux poissons, le château des Comtes, la Grande Boucherie...

PIC 0140PIC 0145 

 

PIC 0146PIC 0161 PIC 0163

PIC 0167 PIC 0169

PIC 0171 PIC 0157

PIC 0170PIC 0172

 

Repost 0
Published by Nadine Groenecke
commenter cet article
10 mai 2011 2 10 /05 /mai /2011 05:00

PIC 0122

C'est par le tramway du littoral que je me suis rendue à la station huppée de Knocke-Heist, adossée à la frontière néerlandaise, à 33 km d'Ostende.

Même longue plage bordée d'immeubles modernes, mêmes petites cabanes en bois et toujours cette impression de plonger dans un monde révolu. Le Zoute, cité intégrée à la commune de Knocke-Heist, est un endroit ultra chic ; on y voit des couples apprêtés siroter des cocktails dans des clubs façon Saint-tropez ou bronzer sur des chaises longues abritées du vent. D'autres déambulent dans les rues commerçantes, fashion victimes attirées par les multiples boutiques de luxe. Les amateurs d'art y trouvent aussi leur compte grâce aux dizaines de galeries disséminées dans le dédale des rues. En s'éloignant du centre-ville, la richesse s'étale de nouveau au travers de somptueuses villas. On croise de nombreux vélos mais aussi des décapotables rutilantes laissant entrevoir un sac de golf, le Royal Zoute Golf Club est reconnu parmi les plus prestigieux golfs d'Europe grâce à la qualité de son terrain.

PIC 0125PIC 0127 PIC 0123

PIC 0131PIC 0132PIC 0129 PIC 0133

PIC 0128 bisPIC 0134

Demain, je vous emmène à Gand

Repost 0
Published by Nadine Groenecke
commenter cet article
9 mai 2011 1 09 /05 /mai /2011 05:00

PIC 0049

C'est sans doute la nouvelle d'Eric-Emmanuel Schmitt "La rêveuse d'Ostende" qui m'a donné envie de découvrir cette ville flamande, à moins que ce ne soit la chanson de Léo Ferré "Comme à Ostende".

Il y flotte comme un parfum d'autrefois, un je-ne-sais-quoi de différent des autres coins de bord de mer. Enfin j'imagine que durant l'été l'ambiance est toute autre, beaucoup plus animée qu'en cette saison où les touristes se font rares. L'impression d'immensité n'en est que renforcée. Qu'il est agréable de longer la promenade Albert 1er, face à la grande plage, ou de prendre la direction du "Quai des Pêcheurs" et de s'asseoir sur un banc pour déguster une salade de la mer vendue dans les petits stands.   A peine installé, une nuée de mouettes vous approche. Gare à vous ! Les nourrir peut vous en coûter une amende de 250 euros.

PIC 0046  PIC 0087

 

  

   

  

 

  

 

 

 

PIC 0096  PIC 0083

PIC 0093PIC 0052 PIC 0055

PIC 0057 PIC 0077

PIC 0075  PIC 0065 bis

PIC 0072

Demain, je vous emmène à Knocke-Heist

Repost 0
Published by Nadine Groenecke
commenter cet article
6 mai 2011 5 06 /05 /mai /2011 22:00

PIC 0037A Tournai, en Belgique, j'ai visité la cathédrale avec saPIC 0025 bis bis salle du trésor ainsi que le plus ancien PIC 0017beffroi du pays, flâné sur la Grand-Place et le long des quais de l'Escaut, admiré les façades Art nouveau, Art Déco, romanes et gothiques, renaissances et baroques et les maisons Louis-Quatorziennes, mais j'ai aussi  fait la connaissance de trois hommes épatants qui remplissent chacun un rôle essentiel au sein de Chloé dPIC 0023 bises Lys, la maison d'éditions publiant mes ouvrages. 

Bob Boutique, c'est le surnom de cet homme à l'humour rava-geur, venu de Bruxelles pour m'interviewer sur mon activité d'auteur. Bob est le rédacteur en chef de l'Actu, un site culturel belge et le directeur des pro-grammes de l'Actu TV Mag, une télévision culturelle belge qui diffuse des émissions sur le Web. Grâce à son dynamisme et son dévouement, il assure la promo-tion de nombreux artistes : chanteurs, comédiens, peintres, écrivains... Libraire de métier, il est aussi l'auteur de Contes bizarres n°1 et Contes bizarres n°2, deux ouvrages savoureux et drôles à souhait, à lire absolument ! PIC 0027

Après quelques bavardages autour d'un petit café, dans le salon de l'hôtel où j'avais posé mes valises, Bob a installé son matériel et l'interview a commencé. La séquence est programmée le 22 mai prochain dans l'émission mensuelle d'Actu TV Mag.

Christian Van Moer nous a ensuite rejoints. Cet ex-professeur de français mène une retraite des plus actives : auteur, peintre, joueur de bridge, il est aussi un élément clé de Chloé des Lys. C'est par lui que transitent tous les mails adressés à la maison d'éditions, il se charge de les dispatcher aux membres de l'équipe concernés. Son efficacité et sa courtoisie font de lui une personne très appréciée par tous les auteurs. Admirez au passage la jolie moustache !

Me restait à rencontrer Laurent Dumortier, le boss ! C'est à quelques kPIC 0045ilomètres de Tournai, à Barry, que nous avions rendez-vous, au siège de la maison d'éditions qu'il a créée, il y a douze ans. Greffier en chef au Tribunal de Tournai, Laurent consacre presque tout son temps libre aux écrivains qu'il publie à compte d'éditeur (plus d'une cinquantaine de parutions chaque année). Un travail titanesque et totalement bénévole, pas toujours reconnu par certains auteurs indélicats qui ne respectent pas les règles établies ou monopolisent un temps pré-cieux par des demandes intempestives, quand ils ne se  permettent pas de réclamer le remboursement de leurs frais de déplacements !  Une petite maison d'éditions qui, en ce qui me concerne, me donne entière satisfaction et que je trouve des plus conviviales.

J'ai laissé Laurent en compagnie d'un futur auteur de Chloé des Lys. Il allait lui consacrer pas moins de deux heures, le temps nécessaire pour informer le petit nouveau sur le fonctionnement de Chloé des Lys.  Pour en savoir plus sur cette maison d'éditions, je vous invite à regarder les deux films ci-dessous, réalisés par Bob l'an passé.

   

Dans un prochain article : la suite de mon périple en Belgique

avec Ostende, Knocke-Heist et Gand !   

Repost 0
Published by Nadine Groenecke
commenter cet article
30 avril 2011 6 30 /04 /avril /2011 07:03

     photo couvertureComment est né Sauvetages

Après la parution de mon premier ouvrage, un recueil de nouvelles, je ne me suis pas dit : "Je vais maintenant écrire un roman". C'est un élément déclencheur qui m'a poussée à expérimenter cet autre genre littéraire. Comme chacun le sait, l'inspiration d'un auteur se nourrit de son vécu et de son quotidien : rencontres, échanges, mais aussi informations reçues par l'intermédiaire des médias.  De cette dernière source est né Sauvetages. Laissez-moi vous expliquer...

Le 21 avril 2008, l'animateur Laurent Ruquier annonçait la mort de Pascal Sevran dans son émission de l'époque On n’a pas tout dit. Une fausse information qu’il démentait quelques minutes plus tard. Ce soir-là, j’étais devant mon téléviseur, abasourdie par les propos entendus. J’ai songé à Mark Twain et à Bill Gates, qui avaient déjà subi la même terrible mésaventure, et bien sûr à Pascal Sevran et sa famille qui faisaient, à leur tour, les frais de la course au scoop. Quelques semaines plus tard, je débutais l’écriture de Sauvetages par la phrase suivante :

Je suis mort aujourd’hui, en me jetant du haut des falaises d’Etretat. C’est Roland Putier qui vient de l’annoncer à la télévision dans son émission quotidienne, ce mardi 20 mai 2008, face à ses chroniqueurs et à deux millions et demi de Français.

L'histoire, les personnages, les lieux

Hormis l'élément déclencheur, la suite de l'histoire n'a plus rien à voir avec la réalité. Le personnage principal de mon livre, Jacques Mervan, écrivain dépressif, aurait pu s’enfoncer davantage dans le désespoir en entendant l’annonce de sa propre mort à la télévision ; cette bourde médiatique provoque, au contraire, chez lui, un véritable électrochoc, à la suite de quoi il décide de se venger.

Faire croire que cette annonce l’a anéanti et poussé au suicide, telle est alors l’idée qui germe dans son esprit et qu’il décide de mettre à exécution quelques jours plus tard, à l’aide de la complicité de sa mère. Mais, alors qu’il roule en direction de l’Ile d’Oléron afin de se dissimuler dans une maison de famille, il vole au secours d'une jeune femme poursuivie par un fou furieux. Cette rencontre inopinée va bouleverser ses plans.

Jacques tombe rapidement sous le charme de la sublime Esperanza. La communication s'avère pourtant délicate, car la belle inconnue est muette. Dans la villa "Mon rêve",  l'écrivain s’apercevra rapidement que sa protégée cache bien des secrets. Du sud au nord de l'île et jusqu'au village de Courcoury où l'entraîne Esperanza, Jacques va vivre une aventure digne des personnages de ses romans et ce n'est que de retour chez lui, à Paris, et au terme d’une série de rebondissements, qu'il finira par percer le mystère qui entoure l'énigmatique Esperanza.

Repost 0
Published by Nadine Groenecke
commenter cet article
25 avril 2011 1 25 /04 /avril /2011 10:28

 Ligny en Barrois


 

 

 

 

Le 21 mai 2011,

je dédicacerai

au collège

Robert Aubry

de Ligny-en-Barrois

de 10 H à 18 H

 

 

 

 


Repost 0
Published by Nadine Groenecke
commenter cet article
25 avril 2011 1 25 /04 /avril /2011 09:06

Montmédy

  


 

       

Je serai

à la bibliothèque

de Montmédy

  le 15 mai 2011

de 11 H à 17 H

pour une séance

de dédicace

     

 

 

 


Repost 0
Published by Nadine Groenecke
commenter cet article
25 avril 2011 1 25 /04 /avril /2011 07:41

PIC 0174PIC 0096

 PIC 0107-copie-1

 

 

PIC 0175  PIC 0176

PIC 0223 bisPIC 0177

PIC 0179 bis 

PIC 0190

 

 

 

PIC 0178 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

PIC 0144PIC 0148

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

PIC 0143 bisPIC 0145

Repost 0
Published by Nadine Groenecke
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Nadine Groenecke
  • Le blog de Nadine Groenecke
  • : Littérature, voyages, sorties culturelles
  • Contact

Biographie

Je suis née le 29 septembre 1963 dans l'ouest de la France, à Le Mazeau, petit village niché au coeur du Marais poitevin. En 1984, je quitte la Vendée pour rejoindre mon futur mari, alors militaire à Etain dans la Meuse et, en septembre, j'obtiens un poste d'enseignante en gestion administrative au lycée de la Doctrine Chrétienne à Verdun (aujourd'hui lycée Sainte-Anne). Mon premier fils naît dans la "Cité de la Paix" en 1988. Après un séjour de trois ans en Allemagne, à Friedrichshafen, retour à Verdun en 1992 où je réintègre mon poste d'enseignante l'année suivante, le temps de mettre au monde mon deuxième fils. C'est en 2004 que je m'essaie à l'écriture, le virus ne m'a plus quittée depuis ; je signe mon premier contrat quatre ans plus tard avec les éditions belges Chloé des Lys.

Recherche

Avis de lecteurs

Trop-plein

N°1

N°2

N°3

N°4 

Sauvetages

N°1

N°2

N°3

N°4

Je ne suis qu'une oeuvre d'art

N°1

N°2

N°3

N°4

Points de vente

- Centre Leclerc de Verdun

- Site éditeur (prix le plus bas)

Attention ! La maison d'édition est fermée
durant les vacances scolaires (belges)

- Site : chapitre.com

- Site : le furet du nord

- Site : sauramps.com

- Site : librairie dialogues.fr

- Site : place des libraires

- Contact direct : nadine.groenecke@laposte.net