Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 juillet 2011 1 18 /07 /juillet /2011 16:02
Un groupe pop-rock avec de l'énergie à revendre. Auteurs-compositeurs, ils sont originaires du bassin d'Arcachon et sortent leur premier album. Une vraie réussite. Ils étaient à Verdun vendredi dernier et ils ont conquis le public de Musiques et Terrasses dont je faisais partie. Ci-dessous la vidéo d'une des chansons phares de l'album  "Les mots".       
Repost 0
Published by Nadine Groenecke
commenter cet article
15 juillet 2011 5 15 /07 /juillet /2011 22:00

Gauthier HiernauxAvec Gauthier Hiernaux, heureux auteur, tout comme moi, de la maison d'éditions belge Chloé des Lys, nous avons échangé nos livres respectifs. Ce consultant en informatique compte déjà quatre ouvrages à son actif mais je n'avais encore rien lu de lui, je lui ai demandé de me faire parvenirTribu silencieuse, sa dernière parution.

A peine trois quarts d'heure m'ont suffi pour dévorer l'ouvrage. Conquise dès les premières pages, je ne pensais pourtant pas le lire d'une traite ! De quoi est-il question dans ce mini roman et comment a-t-il pu me captiver autant ?

L'auteur a choisi d'utiliser la forme narrative du récit à la preTribu silencieusemière personne, ce qui permet d'emblée de cerner le caractère de son héros : un type introverti au physique plutôt ingrat, bibliothécaire de métier, qui jette un regard désabusé sur ses concitoyens et semble résigné à mener une vie morne et insipide jusqu'à la fin de ses jours. Vraiment rien du boute-en-train et, quelles que soient les circonstances, pas le genre à manifester la moindre émotion ! C'est donc sans intérêt manifeste qu'il apprend qu'il hérite de l'appartement d'un oncle dont il n'a que de vagues souvenirs, et sans guère plus d'enthousiasme qu'il part prendre possession de son bien. Mais une surprise de taille l'y attend : 666 nains de jardin s'accaparent déjà les lieux, 666 occupants avec qui il va devoir cohabiter, selon les dernières volontés de l'ex-propriétaire. Cette "tribu silencieuse" comme il la surnomme, se révélera plutôt bruyante (si, si !!!) et pesante. Mais pas question d'en dire plus, je vous laisse le plaisir de découvrir la suite.

Gauthier nous livre là une habile et impitoyable peinture sur la nature humaine et ses travers, un récit génial, à la fois drôle et cynique, servi par une écriture fluide comme je les aime. Vraiment je me suis régalée !

Le blog de l'auteur : http://grandeuretdecadence.wordpress.com/

Ah, j'oubliais... si vous avez des nains dans votre jardin ou à votre domicile, prenez le temps de les inspecter sous toutes les coutures. Lisez "Tribu silencieuse" et vous comprendrez pourquoi !

Repost 0
Published by Nadine Groenecke
commenter cet article
15 juillet 2011 5 15 /07 /juillet /2011 06:00

La place Stanilas, le coeur battant de Nancy, fait la fierté de ses habitants qui l'ont qualifiée de "plus belle place du monde".

PIC 0384PIC 0388 bisLa statue de Stanilas Leszczynski, ancien roi de Pologne devenu Duc de Lorraine en 1737, y trône en son centre depuis 1831. Tout autour, on peut admirer les superbes bâtiments de style classique créés par l'architecte Emmanuel Héré (hôtel de ville, grand hôtel de la Reine, opéra-théâtre, musée des Beaux-Arts...) tous surmontés d'une balustrade ornée de statues d'enfants et de pots-à-feu. PIC 0381

PIC 0378PIC 0380Les grilles de Jean Lamour, dorées à la feuille, unissent les bâtiments les uns aux autres. Par leur forme et leurs décors, elles témoignent, avec les fontaines d'Amphitrite et de Neptune réalisées par Barthélémy Guibal, de l'art rocaille.

PIC 0373bis Une fois franchi l'Arc Héré, nous voilà place de la Carrière avec de part et d'autre ses hôtels particuliers et tout au bout le somptueux palais du Gouvernement.

PIC 0379

PIC 0362

PIC 0350Dans le quartier historique et ancien, on flâne avec bonheur dans le dédale des petites rues où l'on trouve bon nombre de bars et de restaurants, d'échoppes d'art, d'artisanat et d'antiquités.

Au 64 Grande Rue , se dresse la superbe façade récemment rénovée de l'ancien palais ducal édifié au XVème siècle et devenu le musée lorrain en 1848. Sa porterie illustre la transition du gothique flam-boyant vers le style Renais-sance. Balcons, balustrades et gargouilles lui confèrent un charme incontestable tandis que l'intérieur offre un panorama complet de l'histoire de la Lorraine ainsi que des oeuvres d'artistes comme Ligier Richier, Georges de la Tour, Jacques Callot...

PIC 0354PIC 0358 

 

 

 

 

 

 

PIC 0359bis

PIC 0357PIC 0360

 

La porte de la Craffe, édifiée au XIVème siècle et qui servit de prison durant de longues années clôt la limite de la vieille ville.

Repost 0
Published by Nadine Groenecke
commenter cet article
9 juillet 2011 6 09 /07 /juillet /2011 22:00

Laurent DumortierEst-ce parce que Laurent Dumortier est quelqu'un de très occupé (il exerce le métier de greffier principal et dirige aussi sa propre maison d'éditions), manquant de temps pour écrire, que ses nouvelles sont aussi courtes ?

A la lecture de Changements, on com-prend, en tout cas, qu'il n'est  pas homme à s'embarrasser de longues descriptions. Brèves donc, et rédigées dans un style épuré, ses histoires n'en sont pas moins fichtrement bien ficelées. Elles vous embarquent dans un univers fantastique, tour à tour cruel, délirant, désopilant... Elles vous percutChangements Laurent Dumortierent de plein fouet,  vous arrachant frissons d'horreur ou cris de révolte. Catapulté vers des mondes inconnus et impitoyables, peuplés d'animaux dominateurs ou de plantes et de pierres aux pouvoirs surnaturels, vous découvrez l'impensable !

Par le biais de quelques unes de ses nouvelles, Laurent  s'intéresse aussi au monde réel. C'est le cas dans la première, baptisée "La frontière", qui évoque un amour interdit au Kurdistan, ou dans "A vous de juger" où la télé-réalité, devenue tribu-nal, atteint le paroxysme de l'insani-té, ou encore dans "Sirtaki" où il dénonce les conditions de vie d'une pensionnaire de maison de retraite.

Lisez Changements, vous ne le regretterez pas. Un conseil tout de même : évitez de vous y plonger avant de vous endormir, vous risqueriez de rencontrer de graves troubles du sommeil !

Le site de l'auteur :  http://gsl.skynetblogs.be/

Repost 0
Published by Nadine Groenecke
commenter cet article
9 juillet 2011 6 09 /07 /juillet /2011 22:00

Artistiques d'avioth

 

***

 

Le 24 juillet prochain, de 11 H à 20 H, je dédicacerai mes livres à Avioth où chaque été, depuis maintenant dix ans se déroule, au pied de la basilique, une foire aux artisanats d'arts.

 

A me côtés, des auteurs belges de Chloé des Lys, ma maison d'éditions.

 

Plus d'informations sur le site suivant :

 

http://www.avioth.fr/accueil.php?pid=10042

 

***   

 

 


Repost 0
Published by Nadine Groenecke
commenter cet article
4 juillet 2011 1 04 /07 /juillet /2011 22:00

Verdun n'est pas ma ville natale mais elle est pourtant chère à mon coeur. Rien de plus normal puisque j'y habite depuis maintenant vingt-sept ans. Lorsque j'étais lycéenne, à La Roche-sur-Yon, j'avais été marquée par le cours d'histoire sur la 1ère guerre mondiale et notamment l'évocation de la grande bataille de Verdun. Je ne me doutais pas que quelques années plus tard, je quitterais la Vendée pour m'installer dans la Cité de la Paix. C'était en 1984 et je découvrais la rigueur des hivers meusiens. J'ai fini par m'y habituer...

PIC 0343bisQuand les beaux jours reviennent, il fait bon prendre un pot à la terrasse des cafés, Quai de Londres, face aux nombreux bateaux amarrés dans le port. On se croirait presque à La Rochelle ! Et tout le mois de juillet, au même endroit, le vendredi et le samedi, à partir de 20 H 30, on peut assister à des concerts gratuits d'excellente qualité.

PIC 0310

PIC 0396

Cet été, pendant deux semaines, la ville a pris des airs exotiques dans une des rues principales où un superbe jardin à la française a été aménagé.

PIC 0323

PIC 0283

Ne manquez pas l'impressionnante exposition de Paul David Wright au Centre Mondial de la Paix (jusqu'au 16 octobre 2011).  Cet artiste anglais, installé dans les Ardennes et qui a ouvert un atelier public dans la citadelle de Montmédy présente, dans les espaces intérieurs et les jardins de l'ancien palais épiscopal de Verdun, des dessins, des peintures et des sculptures. Il utilise les techniques traditionnelles de modelage, découpage, moulage, dessin et peinture, alliées à l'incorporation d'objets manufacturés. La grande majorité de ses oeuvres évoque les conflits passés et actuels et ne pouvait donc pas trouver meilleur écrin que le Centre Mondial de la Paix, lieu privilégié pour débattre des questions relatives à la paix. Ci-dessous quelques unes des nombreuses pièces exposées :PIC 0405bis PIC 0415PIC 0425

PIC 0435PIC 0436 PIC 0444

 

PIC 0460 PIC 0452

PIC 0456

 PIC 0463

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  PIC 0468

PIC 0488

 

 

 

 

 

 

PIC 0482

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

PIC 0492

 

 

 

 

 

 

 

 

 

    A la recherche de l'enchantement

Repost 0
Published by Nadine Groenecke
commenter cet article
24 juin 2011 5 24 /06 /juin /2011 15:51

Marie-Claire George 2J'ai passé un excellent moment de lecture avec l'Ange gardien, le pre-mier ouvrage de Marie-Claire George qui nous livre, dans ce recueil, vingt-cinq histoires toutes très différentes, empreintes d'humour, de tendresse et parfois de gravité.

Arturo, Salvador, Aniadoué : voici quelques uns des  prénoms des  personnages de Marie-Claire et, vous l'aurez donc compris, bon nombre des textes sont une invitation au voyage et à l'aventure. L'auteur aborde aussi d'autres sujets qui ne manquent pas d'originalité. Dans Poussière de roi, par exemple, elle revient L'ange gardienquelques siècles en arrière en pénétrant les pensées de Louis XVI en route pour l'échafaud.  Et ses héros ne sont pas toujours des êtres de chair et de sang, comme dans le texte intitulé Mémoires où un chêne raconte sa vie, sa mort et sa résurrection inattendue, ou dans Au jardin où l'on assiste à une étonnante conversation entre un stylo, une aiguille et un sécateur. Il est aussi question d'animaux : un chat, roi de la maison, un autre qui cherche à fuir un environnement trop bruyant et un chien qui ne supporte pas la mort de son maître.

Des histoires savoureuses, pleines de fraîcheur et contées avec talent pour le plus grand plaisir du lecteur. 

Le blog de Marie-Claire : http://lesjardinsdulivre.over-blog.com/  

Repost 0
Published by Nadine Groenecke
commenter cet article
16 juin 2011 4 16 /06 /juin /2011 16:59

"Elle laisse ses canaris voleter en liberté dans le logement. Madame Chapman porte un numéro à l'encre noire sur son poignet. Elle ne supporte pas les cages"


Capture01-copie-4Cet extrait du livre de Josy Malet-Praud, déjà relevé par un autre lecteur, m'a bouleversée et donné envie d'en découvrir plus sur cet auteur qui est publié par le même éditeur que moi. Comme je le pressentais, je n'ai pas eu à le regretter.

 Je qualifierais Josy de véritable "jongleuse de mots" car elle parvient à les entremêler avec une incroyable dextérité et le résultat de son travail est carrément époustouflant, tout aussi éblouissant que le soleil couchant illustrant la couverture de son ouvraUn, deux, trois, soleilge ! 

Les vingt-deux nouvelles et his-toires  de Un, deux, trois, SOLEIL ! nous livrent des personnages qu'on aimerait rassurer, embrasser, aider ou tout simplement rencontrer, car ils vivent des situations tragiques, émouvantes, cocasses aussi. Au fil des pages, le lecteur se retrou-ve plongé dans des scènes de vie criantes de vérité, servies par un style galopant et souvent poétique. 

Derrière cette plume vive et enjouée se cache, on le devine, une fem-me sensible et généreuse, une belle âme.

Pour en savoir plus, retrouvez Josy sur son blog à l'adresse suivante :

http://www.lascavia.com/

Repost 0
Published by Nadine Groenecke
commenter cet article
4 juin 2011 6 04 /06 /juin /2011 07:11

PIC 0231

Quel que soit l'endroit que je visite, il est rare que je ne pousse pas les portes d'un édifice religieux. Non pas, pour y nourrir ma foi, mais pour y découvrir les merveilles architecturales et artistiques coutumières des lieux. Jeudi dernier, mes pas m'ont conduite vers la très séduisante église baroque de Sarrebruck, la Ludwigskirche (église de Louis).

PIC 0200Symbole de la ville, elle est considérée comme l'une des plus représentatives de l'Eglise Luthérienne en Allemagne et à l'étranger.

Conçue par l'architecte Friedrich Joachim Stengel (1693-1787) à la demande du prince Guillaume Henri (1718-1768), elle forme avec la place Ludwigsplatz, le palais qui l'enserre et les bâtiments administratifs (ambassade et consulat de France, commissariat de police...), un ensemble baroque unique en son genre. Après avoir été presque entièrement détruits lors des bombar-dements de la Seconde guerre mondiale, église et palais on été rebâtis à l'identique.

PIC 0208PIC 0186

Inaugurée le 25 août 1775, le jour de la Saint-Louis, l'église reçut, pour cette raison, le nom de Ludwigskirche.

A peine entré à l'intérieur, vous êtes saisi par la blancheur immaculée des murs, de l'orgue, des décorations et par la beauté de son plafond orné de stucs.

PIC 0187bis PIC 0217 PIC 0196 ter

PIC 0223Les tribunes sont soutenues par des caryatides symbolisant les sacrements (sous la forme du calice) et la prédication (sous la forme d'une Bible), mais aussi par les allégories du chant et de la musique (sous la forme de la trompette). D'autres symbo-lisent la prospérité et la libéralité (sous la forme de la corne d´abondance) ainsi que la paix (sous la forme du rameau), l´espérance et la souffrance (avec l'arbre de Jessé et un porte-flambeau vide représentant l´attente du Messie).   PIC 0216

PIC 0198

Repost 0
Published by Nadine Groenecke
commenter cet article
29 mai 2011 7 29 /05 /mai /2011 16:25
Repost 0
Published by Nadine Groenecke
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Nadine Groenecke
  • Le blog de Nadine Groenecke
  • : Littérature, voyages, sorties culturelles
  • Contact

Biographie

Je suis née le 29 septembre 1963 dans l'ouest de la France, à Le Mazeau, petit village niché au coeur du Marais poitevin. En 1984, je quitte la Vendée pour rejoindre mon futur mari, alors militaire à Etain dans la Meuse et, en septembre, j'obtiens un poste d'enseignante en gestion administrative au lycée de la Doctrine Chrétienne à Verdun (aujourd'hui lycée Sainte-Anne). Mon premier fils naît dans la "Cité de la Paix" en 1988. Après un séjour de trois ans en Allemagne, à Friedrichshafen, retour à Verdun en 1992 où je réintègre mon poste d'enseignante l'année suivante, le temps de mettre au monde mon deuxième fils. C'est en 2004 que je m'essaie à l'écriture, le virus ne m'a plus quittée depuis ; je signe mon premier contrat quatre ans plus tard avec les éditions belges Chloé des Lys.

Recherche

Avis de lecteurs

Trop-plein

N°1

N°2

N°3

N°4 

Sauvetages

N°1

N°2

N°3

N°4

Je ne suis qu'une oeuvre d'art

N°1

N°2

N°3

N°4

Points de vente

- Centre Leclerc de Verdun

- Site éditeur (prix le plus bas)

Attention ! La maison d'édition est fermée
durant les vacances scolaires (belges)

- Site : chapitre.com

- Site : le furet du nord

- Site : sauramps.com

- Site : librairie dialogues.fr

- Site : place des libraires

- Contact direct : nadine.groenecke@laposte.net