Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 avril 2011 1 25 /04 /avril /2011 09:06

Montmédy

  


 

       

Je serai

à la bibliothèque

de Montmédy

  le 15 mai 2011

de 11 H à 17 H

pour une séance

de dédicace

     

 

 

 


Repost 0
Published by Nadine Groenecke
commenter cet article
25 avril 2011 1 25 /04 /avril /2011 07:41

PIC 0174PIC 0096

 PIC 0107-copie-1

 

 

PIC 0175  PIC 0176

PIC 0223 bisPIC 0177

PIC 0179 bis 

PIC 0190

 

 

 

PIC 0178 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

PIC 0144PIC 0148

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

PIC 0143 bisPIC 0145

Repost 0
Published by Nadine Groenecke
commenter cet article
28 mars 2011 1 28 /03 /mars /2011 22:00

 enfance 2                  L'âge heureux

S'il est un âge heureux c'est celui de l'enfance
Aux matins lumineux débordants d'espérance.
La vie nous tend les bras, on aiguise ses dents
Pour y mordre avec fougue, les désirs sont ardents
Et les joies innocentes et si douces les heures.
Il n'est point de nuage à l'horizon des coeurs.

S'il est un âge heureux c'est celui de l'enfance
Où le coeur encor neuf ignore la souffrance.
L'amour ce n'est qu'un mot, on aime tout et rien,
On aime ses parents, on aime aussi son chien.
Aucune déception n'habite le regard,
Les peines véritables seront pour plus tard.

S'il est un âge heureux c'est celui de l'enfance
Où tout est merveilleux, où rien n'a d'importance.
Ceci nous fait pleurer, cela nous fait sourire,
Les larmes d'un instant se fondent dans les rires.
On va de fleur en fleur ainsi qu'un papillon
Et le temps sur les fronts ne laisse aucun sillon.

S'il est un âge heureux c'est celui de l'enfance.
Pourquoi fuit-elle ainsi en laissant peu de chances
De la saisir au vol et la garder un jour ?
Ceux qui l'ont dans le coeur conserveront toujours
A travers les épreuves un regard ébloui
Pour la belle aventure qu'est malgré tout la vie.

                                      Marie-France Mellone


Le blog de l'auteur de ce beau poème :

http://lesmotsdemariefrance.over-blog.com/


Repost 0
Published by Nadine Groenecke
commenter cet article
18 mars 2011 5 18 /03 /mars /2011 23:00

 

Repost 0
Published by Nadine Groenecke
commenter cet article
15 mars 2011 2 15 /03 /mars /2011 23:00

PIC 0004Me voilà arrivée à Villers-les-Nancy, dans la somptueuse demeure de Françoise de Graffigny qui fut l'une des femmes écrivains les plus importantes du XVIIème siècle. C'est ici que se déroule le 4ème salon du livre lorrain et c'est aussi là que je dois recevoir le prix Victor Hugo. J'aurais bien almé découvrir le parc, qui doit lui aussi valoir le détour, mais il pleut et je ne vais tout de même pas souiller les beaux planchers de chêne avec des souliers crottés !

A l'intérieur, les auteurs s'activent, installant leurs livres tout en discutant. Gérard Coppens, le président du conseil d'administration de l'ADILL (Association de Défense et d'Illustration de la Littérature en Lorraine), également écrivain, m'accueille chaleureusement. Je fais ensuite connaissance avec ma partenaire de table et, suivant ses conseils, je dispose mes livres non pas en piles, mais en trois rangées d'alignement. Tiens, je n'y avais pas songé !

Il reste encore vingt minutes avant l'arrivée des premiers visiteurs, j'en profite pour m'intéresser aux écrits des autres auteurs. PIC 0007

Je suis d'abord attirée par une biographie de Gilles Fabre, peintre lorrain bien connu, et souvent copié, dans l'atelier d'art dont je suis membre.  Sa veuve me montre l'esquisse d'un portrait de Monet, réalisée à Giverny, d'après une photographie accrochée dans le couloir d'entrée de la propriété de l'homme aux nymphéas. Quelques traits auront suffi à l'artiste pour suggérer Monet avec sa longue barbe et son légendaire chapeau. A entendre madame Fabre discuter aussi aisément "peinture", on pourrait croire qu'elle manie le pinceau elle aussi, mais  ses connaissances sur le sujet sont tout simplement le résultat de toute une vie passée aux côtés de l'artiste talentueux que fut son époux. A côté d'elle, Marie-Louise Jacotey, présente de nombreux ouvrages historiques. Cette juriste de formation a elle aussi été lauréate du prix Victor Hugo avec l'ouvrage Rouget de Lisle et la Marseillaise. Elle parle avec passion de tous les personnages du passé mis à l'honneur dans ses livres.

Je poursuis mesPIC 0010 rencontres, de salon en salon, avec des romanciers, des poètes, des nouvellistes... J'échange quelques mots avec Gaston-Paul Effa, l'invité d'honneur, dont j'ai apprécié le dernier livre Nous, enfants de la tradition. J'aime son écriture limpide et empreinte de poésie. Je lui dis combien certaines de ses phases m'ont mCapture01arquée, notamment celles qui évoquent sa grand-mère, aussi chère à son coeur que l'était la mienne. 

Marcel Cordier arrive. Auteur d'une trentaine d'ouvrages et lauréat de l'Académie française, il est aussi le fondateur de l'ADILL et de ce salon.  Je découvre un homme affable et de surcroît non dénué d'humour.

Oh surprise ! Dans le dernier salon que je visite se trouve un auteur de ma maison d'éditions : Nathalie Rouyer, une Vosgienne. Elle m'apprend que c'est Hugues Draye, auteur-compositeur-interprète et écrivain qui lui a fait connaître Chloé des Lys. On papote, on charlotteévoque même la possibilité d'aller un jour ensemble  rendre visite à Laurent Dumortier, notre éditeur commun.

Je regagne ma place. Charlotte Goldberg, l'auteur assise à mes côtés, me parle de ses écrits, tous liés à son passé de petite fille juive. Confiée à une voisine par sa mère pour la protéger, elle ne reverra plus jamais ses parents ni ses deux soeurs, déportés dans les camps de la mort. Toute sa vie en a été bouleversée et  elle rend aujourd'hui hommage aux victimes du nazisme en témoignant dans les écoles.

Arrive ensuite le directeur du lycée Sainte Anne où j'enseigne, qui a tenu à être présent pour la remise du prix. Une amie de Nancy est là également. Des présences qui me touchent.

C'est l'heure de l'inauguration du salon. Les discours s'enchaînent, celui de Gaston-Paul Effa est particulièrement apprécié. J'attends mon tour avec une pointe d'anxiété... J'ai tout noté sur un papier, car j'ai peur de ne pas être capable de trouver les mots. Plus à l'aise à l'écrit qu'à l'oral ! Ça y est... je me faufile à travers le public et je me retrouve devant le micro...

DSCN1800

photo villers-les-nancy

J'aurais voulu vous faire entendre mon petit discours, mais mon mari n'a pas assuré pour filmer !!! Il faudra donc vous contenter de ma dernière phrase et des quelques images qui suivent, de piètre qualité...

DSCN1804

Le reste de la journée a été tout aussi agréable : apéritif, buffet et bien sûr rencontres avec les lecteurs. Des moments que Mme de Graffigny aurait certainement apprécié elle aussi. Mais qui sait si son âme ne rôdait pas parmi nous...

DSCN1795DSCN1794

D'autres photos sur le site de l'ADILL : http://adill.fr/

Repost 0
Published by Nadine Groenecke
commenter cet article
9 mars 2011 3 09 /03 /mars /2011 23:00

Photo Christine Brunet[1]Nils Sheridan est agent secret. Au cours d’une mission qui a mal tourné, il se retrouve entre les mains d’individus qui, après l’avoir torturé et laissé pour mort, jettent son corps en mer du haut d’un hélicoptère. Entraîné aux pires situations, il parvient à regagner la terre ferme et à se dissimuler sur un voilier sur le point de larguer les amarres. A la barre, le commissaire divisionnaire Aloys Seigner qui ne tarde pas à découvrir le passager clandestin, sans vraiment s’en offusquer.  D’Honolulu à Mururoa, un mois va s’écouler pendant lequel l’un et l’autre vont rester sur leurs gardes. Néanmoins, une semaine avant leur arrivée, la jeune femme propose à Nils de se faire passer pour son mari dont elle est sans nouvelles depuis qu’il l’a quittée pour une autre femme. Il peut ainsi regagner Paris en avion sans être inquiété. Une fois dans la capitale, Aloys lui offre même l’hospitalité.

 

Le livre est épais (485 pages), mais on se laisse tellemenNid de vipères 2t prendre par le rythme trépidant de l’histoire qu’on arrive à la fin sans même s’en rendre compte. Pas de temps morts, pas de scènes qui s’éternisent, rien que de l’action. On bascule vite d’une situation périlleuse à une autre, tout aussi scabreuse, et on fait le tour de la planète. Bref ça déménage ! Au fil des péripéties, l’auteur nous révèle peu à peu la véritable personnalité de l’énigmatique Aloys. Femme de tête, reconnue unanimement par ses pairs pour ses capacités profes-sionnelles et le sang froid dont elle sait faire preuve dans n’importe quelle situation, le commissaire divisionnaire dissimule pourtant plus d’un secret. Attiré par elle, Nils, le bel Irlandais, finira par les découvrir. 

 

Pour une fois, c’est une femme qui tient la vedette et c’est tant mieux ! Une héroïne des temps modernes qui n’a pas froid aux yeux et qui fait la pige à tous les hommes de son entourage. Tous les détails livrés par Christine Brunet paraissent tellement crédibles qu’on se demande si elle n’a pas été elle-même commissaire ou bien espionne !!!

 

Je verrais bien une adaptation au grand écran, pour sûr qu’elle enthousiasmerait bon nombre de téléspectateurs. En attendant cette éventualité, il ne faut  pas manquer la lecture de « Nid de vipères ».

 

Le site de l'auteur : www.christine-brunet.com

 

Repost 0
Published by Nadine Groenecke
commenter cet article
22 février 2011 2 22 /02 /février /2011 23:00

bandelette Trop-plein

Hier matin, le facteur m'a apporté un carton de Trop-plein en prévision de mes prochaines dédicaces. Livraison dans les temps, comme d'habitude, et l'ensemble soigneusement emballé, comme d'habitude aussi. Chez Chloé des Lys, c'est du sérieux, on fait bien les choses.

Dans mon colis, il y avait un petit plus : des bandelettes, avec l'impression "Prix Victor Hugo 2011". Un petit tour chez mon libraire pour lui en remettre quelques-unes et pour savoir comment bien positionner l'objet. Pas très douée la fille... je pensais qu'il fallait l'agrafer ou le coller alors qu'il suffit de le plier !

Mon "bébé" porte donc désormais une jolie ceinture rouge, que je trouve du plus bel effet. N'êtes-vous pas du même avis que moi ?

Repost 0
Published by Nadine Groenecke
commenter cet article
14 février 2011 1 14 /02 /février /2011 23:00

A la table d'un écrivain2 A la table d'un écrivain...

    PROGRAMME

  • de 10H à 12H : dédicaces
  • à 12H30 : repas "Des mets aux mots"
  • de 14H30 à 18H : dédicaces

 

  ADRESSE

Foyer rural

40 rue de l'Eglise

55210 ST-MAURICE-SOUS-LES-COTES

 

RENSEIGNEMENTS

 03 29 89 38 95  

 

 

Je participerai pour la première fois à cette manifestation durant laquelle je dédicacerai Trop-plein.

Ce salon permet non seulement aux lecteurs de rencontrer des écrivains lorrains, mais aussi, pour ceux qui le souhaitent, de partager un repas avec eux, dans une ambiance conviviale. Plus d'informations sur :  http://www.pnr-lorraine.com/agenda/detailactu.php?recordID=952

Repost 0
Published by Nadine Groenecke
commenter cet article
7 février 2011 1 07 /02 /février /2011 23:00

salon villers les nancy


Le Prix Victor Hugo, décerné à Trop-plein, mon premier ouvrage, me sera remis :

le 13 mars 2011 à 11 H 30

dans les salons du château de Mme de Graffigny à Villers-les-Nancy

lors du 4ème salon du livre lorrain

 

recto_ok_copie-1--copie-1.jpg

 

Accueil du public de 10 H à 18 H - Entrée libre

Présence d'une cinquantaine d'auteurs

Invité d'honneur : Gaston-Paul EFFA

Bien évidemment, je dédicacerai Trop-plein tout au long de la journée.  Amis lecteurs, sachez que je serai très heureuse de vous rencontrer !

Plus d'infos sur : http://www.salondulivrelorrain.fr/


Repost 0
Published by Nadine Groenecke
commenter cet article
4 février 2011 5 04 /02 /février /2011 16:48

PIC 0060

Un beau ciel bleu, en ces temps de grisaille, ça donne du baume au coeur, d'autant plus lorsqu'il s'accompagne d'une  touche d'humour à la crétoise.

Repost 0
Published by Nadine Groenecke
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Nadine Groenecke
  • Le blog de Nadine Groenecke
  • : Littérature, voyages, sorties culturelles
  • Contact

Biographie

Je suis née le 29 septembre 1963 dans l'ouest de la France, à Le Mazeau, petit village niché au coeur du Marais poitevin. En 1984, je quitte la Vendée pour rejoindre mon futur mari, alors militaire à Etain dans la Meuse et, en septembre, j'obtiens un poste d'enseignante en gestion administrative au lycée de la Doctrine Chrétienne à Verdun (aujourd'hui lycée Sainte-Anne). Mon premier fils naît dans la "Cité de la Paix" en 1988. Après un séjour de trois ans en Allemagne, à Friedrichshafen, retour à Verdun en 1992 où je réintègre mon poste d'enseignante l'année suivante, le temps de mettre au monde mon deuxième fils. C'est en 2004 que je m'essaie à l'écriture, le virus ne m'a plus quittée depuis ; je signe mon premier contrat quatre ans plus tard avec les éditions belges Chloé des Lys.

Recherche

Avis de lecteurs

Trop-plein

N°1

N°2

N°3

N°4 

Sauvetages

N°1

N°2

N°3

N°4

Je ne suis qu'une oeuvre d'art

N°1

N°2

N°3

N°4

Points de vente

- Centre Leclerc de Verdun

- Site éditeur (prix le plus bas)

Attention ! La maison d'édition est fermée
durant les vacances scolaires (belges)

- Site : chapitre.com

- Site : le furet du nord

- Site : sauramps.com

- Site : librairie dialogues.fr

- Site : place des libraires

- Contact direct : nadine.groenecke@laposte.net