Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 septembre 2011 4 29 /09 /septembre /2011 22:00

PIC 0448Ce dernier dimanche de septembre, je me suis rendue en territoire belge, à quelques kilomètres de la France, pour y découvrir les ruines de l'abbaye médiévale d'Orval, le monastère actuel n'étant accessible que lors des jour-nées portes-ouvertes. Une visite des plus intéressantes, qui débute par la projection d'un film et qui se poursuit avec un guide.
Les premiers moines à occuper les lieux sont des moines bénédictins venus d'Italie en 1070. Ils s'installent sur les terres du Comte de Chiny, seigneur du lieu. Débute alors le chantier de la construction de l'église et des bâtiments conventuels, édification poursuiPIC 0456vie par des chanoines une quarantaine d'années plus tard. A la suite de difficultés économiques, ces derniers sollicitent leur rattachement à l'Ordre de Cîteaux et, en 1132, sept moines de l'abbaye de Trois-Fontaines en Champagne arrivent à Orval.
Jusqu'au XVIIIème siècle, incendies et guerres néces-siteront plusieurs rema-niements de l'abbaye.

PIC 0442De la fin du XVIIème siècle jusqu'au milieu du XVIIIème, Orval connaît une période prospère et la construction d'un nouveau monastère débute. Mais, à la révolution française, tous ses biens sont confisqués et, en 1793, des troupes pillent et mettent à feu l'abbaye. Ce n'est qu'en 1926 qu'une nouvelle abbaye est érigée.
Après ces premières explicationPIC 0460s, notre guide nous invite à nous diriger vers une source.  Une légende raconte que, vers 1076, la comtesse Mathilde de Toscane, alors suzeraine du lieu et veuve, y aurait laissé tomber par mégarde son anneau nuptial. Désespérée, elle supplia Dieu de faire en sorte qu'elle le retrouve. Son appel fut entendu puisque une truite apparut à la surface de l'eau, avec dans sa gueule, le précieux bijou. Mathilde aurait alors baptisé la vallée Val d'Or et, en reconnaissance, elle aurait fondé le monastère. Aujourd'hui, la même source alimente toujours l'abbaye et la brasserie, et l'emblème d'Orval représente une truite avec un anneau d'or.

PIC 0469 PIC 0468 PIC 0485 PIC 0506    

 

 

 

 

 

 

 

Notre petit groupe a encore cheminé un moment au milieu des ruines puis le guide nous a laissés découvrir seuls le musée installé dans les caves voûtées du XVIIIème siècle. On peut y découvrir l'histoire de l'architecture de l'abbaye, des vestiges, et une collection de taques de cheminées coulées dans les anciennes forges d'Orval. Le bâtiment accueille aussi des expositions temporaires d'artistes contemporains.PIC 0476PIC 0479
Pour finir, nous avons visité le musée de la bière trappiste d'Orval dans lequel sont présentés les différentes étapes de la fabrication de la délicieuse boisson ambrée ainsi que des objets s'y rapportant.
PIC 0510PIC 0507

Partager cet article

Repost 0
Published by Nadine Groenecke
commenter cet article

commentaires

Edmée De Xhavée 04/10/2011 14:28


Ah la bière d'Orval!!! Je me souvenais bien de la légende de l'anneau et de la truite...


Nadine Groenecke 05/10/2011 19:34



Moi je connaissais la bière mais pas la légende !



Philippe D 03/10/2011 21:53


Comme on connait finalement peu son pays, je ne connais pas l'abbaye d'Orval. Je ne peux même pas la situer.
Tu n'as pas de newsletter sur ton blog?
Bonne semaine.


Nadine Groenecke 05/10/2011 19:10



14 moines habitent dans cette immense abbaye et vivent de leur travail : fabrication du fromage, du pain, et des bonbons au miel. Ils accueillent aussi des groupes ou des personnes individuelles
pour des séjours de retraite et de recueillement. Je me verrais bien y séjourner pour écrire !


Pas de newsletter non.



Présentation

  • : Le blog de Nadine Groenecke
  • Le blog de Nadine Groenecke
  • : Littérature, voyages, sorties culturelles
  • Contact

Biographie

Je suis née le 29 septembre 1963 dans l'ouest de la France, à Le Mazeau, petit village niché au coeur du Marais poitevin. En 1984, je quitte la Vendée pour rejoindre mon futur mari, alors militaire à Etain dans la Meuse et, en septembre, j'obtiens un poste d'enseignante en gestion administrative au lycée de la Doctrine Chrétienne à Verdun (aujourd'hui lycée Sainte-Anne). Mon premier fils naît dans la "Cité de la Paix" en 1988. Après un séjour de trois ans en Allemagne, à Friedrichshafen, retour à Verdun en 1992 où je réintègre mon poste d'enseignante l'année suivante, le temps de mettre au monde mon deuxième fils. C'est en 2004 que je m'essaie à l'écriture, le virus ne m'a plus quittée depuis ; je signe mon premier contrat quatre ans plus tard avec les éditions belges Chloé des Lys.

Recherche

Avis de lecteurs

Trop-plein

N°1

N°2

N°3

N°4 

Sauvetages

N°1

N°2

N°3

N°4

Je ne suis qu'une oeuvre d'art

N°1

N°2

N°3

N°4

Points de vente

- Centre Leclerc de Verdun

- Site éditeur (prix le plus bas)

Attention ! La maison d'édition est fermée
durant les vacances scolaires (belges)

- Site : chapitre.com

- Site : le furet du nord

- Site : sauramps.com

- Site : librairie dialogues.fr

- Site : place des libraires

- Contact direct : nadine.groenecke@laposte.net