Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 juin 2010 4 10 /06 /juin /2010 08:59

P1020879

 

          Surprenant destin que celui de mon amie Sylvie.  Après de brillantes études de médecine qui auraient dû logiquement la mener à exercer sa spécialité : endocrinologie, diabétologie, nutrition, elle deviendra finalement artiste-peintre ! Vous me direz, dans les deux cas,  le port de la blouse blanche est de rigueur !

 1-avoir-quelque-chose-a-dire-et-le-peindre

          En 1995, Sylvie qui est originaire d’Aix-en-Provence, s’installe à Verdun où son mari vient d’être muté à l’hôpital et où elle espère elle aussi obtenir un poste. Mais, un concours d’événements la conduit à choisir de devenir mère au foyer, décision qu’elle n’a jamais regrettée car elle s’épanouira complètement dans son rôle de maman à temps plein avec ses deux fils, Olivier et Pierre.

 

          Pour occuper son temps libre, elle s’inscrit à l’atelier d’art de la ville. C’est là que j’ai fait sa connaissance et que notre amitié est née. Sa gentillesse et sa joie de vivre ont vite conquis tous les autres peintres amateurs. Et, non seulement la nouvelle est très sympa, mais ses débuts sont prometteurs. Sylvie, qui a hérité de son grand-père le don pour la peinture, apprend et progresse à vitesse grand V. Elle travaille à l’huile et utilise des couleurs vives, comme ses peintres préférés, Gauguin et Le Douanier Rousseau. Rapidement, son goût pour le portrait s’affirme. A partir de photos tirées de revues ou rapportées par des amis qui voyagent à l’étranger, elle commence à peindre les membres de tribus en voie de disparition. Elle vient de trouver son thème de prédilection.

 

          Les tabManokileaux, hauts en couleur, s’enchaînent. Sa technique : un rapide tracé au fusain suivi d’un « jus » puis un long travail  au pinceau pour faire naître la vie dans le regard, faire ressortir le grain de peau, souligner les expressions du visage. Quelques années après ses débuts, elle est déjà passée maître dans l’art du portrait.

 

          En 2003, Sylvie quitte à regret Verdun pour de nouveau suivre son époux, muté en Bourgogne. Inscription dans un nouvel atelier et décision de créer son auto-entreprise, ce qui lui donne un véritable statut de peintre. A l’aide de la palette léguée par son grand-père, Sylvie travaille maintenant son art tous les jours et commence à se faire un nom dans sa nouvelle région grâce aux nombreuses expositions qu’elle met en place dans les galeries d’art, les centres commerciaux, les fêtes locales… son calendrier est complet jusqu’en 2012 ! 

 

          Malgré cettP1040337e notoriété grandissante, Sylvie ne manque pas, chaque année, de revenir à Verdun. Et, comme au bon vieux temps, elle plante son chevalet à l’atelier d’art pour le plus grand bonheur de tous les membres. En deux temps, trois mouvements, elle a déjà esquissé son futur portrait, tout en nous faisant bénéficier de son sourire éclatant et de son rire tonitruant. Une bien belle personne, je vous assure, et que je vous souhaite de rencontrer un jour sur votre chemin.

 

 

          Les photos qui illustrent cet article vous permettront d’apprécier son travail. Et si vous souhaitez voir d’autres tableaux de Sylvie ou faire plus ample connaissance avec elle, voici l’adresse de son blog :

 

 

http://sgoux.l.e-expo.fr

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Nadine Groenecke
commenter cet article

commentaires

carine-Laure Desguin 11/06/2010 20:38


ARticle super, Nadine ! C'est vrai que toi et christine Brunet, vous nous faites découvrir une palette très colorée de toutes sortes d'artistes et de gens talentueux ! A travers les tableaux de
Sylvie Goux, on devine une très grande humanité dans les mains de l'artiste, pas vrai ? Tu sais que j'aime les peintres ...Sylvie possède certainement aussi un secret, c'est certain ! CArine-LAure
Desguin


Nadine Groenecke 11/06/2010 20:51



Une très grande humanité, c'est tout à fait Sylvie. Et si elle avait exercé la médecine, elle aurait eu un excellent relationnel avec ses patients. Au fait, en parlant de peintre, je
suis à mi-parcours de "Rue Baraka", belle ambiance artiste aussi ! Il ne faut pas que je traîne à le lire car Edmée et Jean-Pierre m'attendent...



sylvie 11/06/2010 14:08


Chère Nadine , merci de tout coeur pour cet article élogieux et merci pour ce beau signe d'amitié . Tu as un don pour cultiver les liens avec bonheur.
J'aurais bien une demande ...Si la personne qui a acheté un de mes tableau lors de l'exposition à la Chapelle Buvignier ( une mère himba avec son enfant ) pouvait m'envoyer une photo par ton
intermédiaire....la photo faite à l'époque était ratée...
Bon week end


Nadine Groenecke 11/06/2010 17:37



J'espère que ta demande va être exaucée. Passe un bon week-end toi aussi. Bisous.


 



Edmée 10/06/2010 12:56


Quels jolis et vivants portraits! Elle y met le toucher de vie, c'est évident!

Bravo Sylvie et merci à toi de la faire connaître là où on ne n'a pas encore rejointe!


Nadine Groenecke 11/06/2010 17:37



Et ils sont encore plus beaux en vrai !



Présentation

  • : Le blog de Nadine Groenecke
  • Le blog de Nadine Groenecke
  • : Littérature, voyages, sorties culturelles
  • Contact

Biographie

Je suis née le 29 septembre 1963 dans l'ouest de la France, à Le Mazeau, petit village niché au coeur du Marais poitevin. En 1984, je quitte la Vendée pour rejoindre mon futur mari, alors militaire à Etain dans la Meuse et, en septembre, j'obtiens un poste d'enseignante en gestion administrative au lycée de la Doctrine Chrétienne à Verdun (aujourd'hui lycée Sainte-Anne). Mon premier fils naît dans la "Cité de la Paix" en 1988. Après un séjour de trois ans en Allemagne, à Friedrichshafen, retour à Verdun en 1992 où je réintègre mon poste d'enseignante l'année suivante, le temps de mettre au monde mon deuxième fils. C'est en 2004 que je m'essaie à l'écriture, le virus ne m'a plus quittée depuis ; je signe mon premier contrat quatre ans plus tard avec les éditions belges Chloé des Lys.

Recherche

Avis de lecteurs

Trop-plein

N°1

N°2

N°3

N°4 

Sauvetages

N°1

N°2

N°3

N°4

Je ne suis qu'une oeuvre d'art

N°1

N°2

N°3

N°4

Points de vente

- Centre Leclerc de Verdun

- Site éditeur (prix le plus bas)

Attention ! La maison d'édition est fermée
durant les vacances scolaires (belges)

- Site : chapitre.com

- Site : le furet du nord

- Site : sauramps.com

- Site : librairie dialogues.fr

- Site : place des libraires

- Contact direct : nadine.groenecke@laposte.net