Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 juillet 2013 6 20 /07 /juillet /2013 07:00

Veuf"Le jour où l'eau courante ne court plus on regrette sa fraîcheur, quand la lampe s'éteint on regrette sa lumière, et le jour où sa femme meurt, on se rend compte à quel point on l'aimait. C'est triste de penser qu'il faut attendre le pire pour enfin comprendre."
Dans "Veuf", Jean-Paul Fournier nous fait part de son désarroi à la suite de la mort brutale de son épouse, après quarante ans de vie commune. Il nous livre ses sentiments avec pudeur et dérision, évoque le manque de l'autre dont il ravive le souvenir à travers les moments de bonheur ou les objets du quotidien :
"Chaque fois que je vois des affaires à toi, j'ai du chagrin, sutout ton sac à main. Chaque fois que je rentrais à la maison et que je le voyais, assoupi sur une chaise de l'entrée, j'étais rassuré, tu étais là. Maintenant, ton sac est toujours là, mais pas toi."
Ressurgissent également les habitudes instaurées dans son couple :
"Tu te souviens de nos douches, chacune à un étage différent ? Elles ne s'entendaient pas, on ne pouvait pas les utiliser en même temps, j'étais obligé de te demander si je pouvais prendre ma douche. Maintenant, je peux tout le temps, mais je n'ai plus envie de douche, je préfère mariner dans mon bain".
Il relate aussi les réactions de son entourage, de la plus maladroite à la plus attendrissante :
"Il y a celui qui vient me consoler. Pour faire couleur locale, il a mis sa tête d'enterrement. Il pose sur mon épaule une grosse main molle, "Mon pauvre vieux". J'ai envie de lui répondre que je ne suis pas son pauvre ni son vieux. Il trouve les phrases qui revigorent : "Qu'est-ce que tu vas devenir tout seul ? Actuellement tu es pris par les démarches, tu as beaucoup de monde autour de toi, tu n'as pas le temps de penser à ton malheur, mais après, tu vas voir, c'est là que va être le plus dur".

Un très beau livre, tendre et poignant, qui traite de la difficulté de survivre à la perte d'un être cher.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Edmée 20/05/2013 12:12

En effet, ce sont ces petites choses-à, le deuil: les objets qui racontent sans cesse leur histoire qui commence par "te souviens-tu?"

Nadine Groenecke 24/05/2013 09:02

Des choses insignifiantes "avant" et devenues importantes "après".

Philippe D 18/05/2013 21:58

Un livre que je rencontre assez souvent sur les blogs.
Passe un bon dimanche.

Nadine Groenecke 19/05/2013 17:02

Un excellent moment de lecture.

Carine-Laure Desguin 15/05/2013 15:07

Je ne connais pas cet auteur mais le livre a l'air vrai. A lire et nous serons peut-être plus sympa avec l'autre dans la vie quotidienne...

Nadine Groenecke 15/05/2013 16:05

J'ai vraiment beaucoup aimé. J'avais déjà apprécié "Où on va, papa ?" qui évoquait ses deux fils handicapés physiques et mentaux et qui avait obtenu le Prix Femina.

Présentation

  • : Le blog de Nadine Groenecke
  • Le blog de Nadine Groenecke
  • : Littérature, voyages, sorties culturelles
  • Contact

Biographie

Je suis née le 29 septembre 1963 dans l'ouest de la France, à Le Mazeau, petit village niché au coeur du Marais poitevin. En 1984, je quitte la Vendée pour rejoindre mon futur mari, alors militaire à Etain dans la Meuse et, en septembre, j'obtiens un poste d'enseignante en gestion administrative au lycée de la Doctrine Chrétienne à Verdun (aujourd'hui lycée Sainte-Anne). Mon premier fils naît dans la "Cité de la Paix" en 1988. Après un séjour de trois ans en Allemagne, à Friedrichshafen, retour à Verdun en 1992 où je réintègre mon poste d'enseignante l'année suivante, le temps de mettre au monde mon deuxième fils. C'est en 2004 que je m'essaie à l'écriture, le virus ne m'a plus quittée depuis ; je signe mon premier contrat quatre ans plus tard avec les éditions belges Chloé des Lys.

Recherche

Avis de lecteurs

Trop-plein

N°1

N°2

N°3

N°4 

Sauvetages

N°1

N°2

N°3

N°4

Je ne suis qu'une oeuvre d'art

N°1

N°2

N°3

N°4

Points de vente

- Centre Leclerc de Verdun

- Site éditeur (prix le plus bas)

Attention ! La maison d'édition est fermée
durant les vacances scolaires (belges)

- Site : chapitre.com

- Site : le furet du nord

- Site : sauramps.com

- Site : librairie dialogues.fr

- Site : place des libraires

- Contact direct : nadine.groenecke@laposte.net