Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 juillet 2012 1 16 /07 /juillet /2012 05:36

Patrice MacelT'as qu'à leur dire, qui a déjà à son actif six romans, est un auteur meusien que je côtoie lors des salons auxquels je participe, en Meuse ou dans les autres départements lorrains. Profondément attaché à ses racines, il évoque sa terre natale dans tous ses livres. J'avais déjà lu et apprécié "Les fenêtres" et je viens de découvrir "T'as qu'à leur dire !" qui m'a également fait passer un excellent moment de lecture.
L'histoire se passe dans les années soixante-dix et a pour cadre une ferme familiale. Rosa, veuve de soixante-quatorze ans, y vit seule avec son chat Pinpin et supporte mal d'être délaissée par ses trois enfants. Heureusement, elle peut compter sur son amie Constance pour lui remonter le moral.
Habituée à une vie rude, sans confort, Rosa va tout de même un jour se résoudre à améliorer son quotidien, en suivant les conseils de son amie.
Elle commence par engager un retraité pour de menus travaux puis entreprend de rénover entièrement sa demeure : toiture neuve, ravalement de façade, installation d'une nouvelle cuisine et du chauffage central, aménagement d'un jardin paysagé... Plus rien ne semble arrêter la vieille dame qui décidPatrice Macele aussi de renouveler sa garde-robe et de s'offrir un voyage en Egypte avec Constance. Ce nouveau train de vie ne manque pas de faire jaser  dans le village. Et comme prévu par Constance, les enfants de Rosa, inquiets de voir leur mère dépenser subitement sans compter, se manifestent enfin.
J'ai aimé ce livre pour différentes raisons : tout d'abord parce qu'il est truffé de dialogues drôles et savoureux, comme en témoignent les deux extraits ci-dessous :
" - Tu crois qu'il y aurait l'autre saloperie de Cricri ? commence Rosa.
  - La grosse ? Tu penses ! Bien sûr qu'elle y serait, cette peste. Rien que pour s'assurer qu'on est bien passées à trépas, elle viendrait, rétorque Constance. Et pis, je l'ai croisée hier matin, t'aurais vu comme elle était nippée ! Un vrai sac à patates !"
" - Bon allez, ce coup-ci, j'te laisse car j'veux rentrer avant qu'il fasse noir. Des fois qu'un violeur traîne dans les parages !
- Oh, qu'est-ce que t'es bête quand tu t'y mets. Qui voudrait de vieilles biques comme nous ?"

J'ai aussi aimé ce livre parce que Patrice évoque avec beaucoup de tendresse et de sensibilité le quotidien de personnes âgées qui vivent dans le souvenir et dans l'espoir d'obtenir plus d'attention de la part de leurs proches. Parce que "nos vieux" ont tendance à cacher leurs sentiments et leurs émotions, ils disparaissent souvent sans avoir révélé ce qu'ils avaient sur leur coeur. Mais Rosa finira, elle, par parler grâce à Constance. Car, "T'as qu'à leur dire !", c'est aussi une très belle histoire d'amitié. Un livre de qualité donc et dont je ne peux que recommander la lecture.    

Plus d'infos sur l'auteur à l'adresse suivante : ttp://patrice-macel-ecrivain.fr/

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Edmée De Xhavée 19/08/2012 12:11

Tu vois, ton commentaire sur mon bouquin me renvoie à celui-ci que j'avais manqué! Et en effet, ça semble vraiment excellent!

Nadine Groenecke 19/08/2012 13:28



Et en plus c'est quelqu'un de sympathique.



Philippe D 20/07/2012 21:39

Un livre qui pourrait très certainement me plaire...
Bon weekend.

Nadine Groenecke 26/07/2012 19:11



Je pense en effet qu'il te plairait.



Présentation

  • : Le blog de Nadine Groenecke
  • Le blog de Nadine Groenecke
  • : Littérature, voyages, sorties culturelles
  • Contact

Biographie

Je suis née le 29 septembre 1963 dans l'ouest de la France, à Le Mazeau, petit village niché au coeur du Marais poitevin. En 1984, je quitte la Vendée pour rejoindre mon futur mari, alors militaire à Etain dans la Meuse et, en septembre, j'obtiens un poste d'enseignante en gestion administrative au lycée de la Doctrine Chrétienne à Verdun (aujourd'hui lycée Sainte-Anne). Mon premier fils naît dans la "Cité de la Paix" en 1988. Après un séjour de trois ans en Allemagne, à Friedrichshafen, retour à Verdun en 1992 où je réintègre mon poste d'enseignante l'année suivante, le temps de mettre au monde mon deuxième fils. C'est en 2004 que je m'essaie à l'écriture, le virus ne m'a plus quittée depuis ; je signe mon premier contrat quatre ans plus tard avec les éditions belges Chloé des Lys.

Recherche

Avis de lecteurs

Trop-plein

N°1

N°2

N°3

N°4 

Sauvetages

N°1

N°2

N°3

N°4

Je ne suis qu'une oeuvre d'art

N°1

N°2

N°3

N°4

Points de vente

- Centre Leclerc de Verdun

- Site éditeur (prix le plus bas)

Attention ! La maison d'édition est fermée
durant les vacances scolaires (belges)

- Site : chapitre.com

- Site : le furet du nord

- Site : sauramps.com

- Site : librairie dialogues.fr

- Site : place des libraires

- Contact direct : nadine.groenecke@laposte.net