Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 juin 2010 6 19 /06 /juin /2010 07:50

    


-34-recadr--3

 

Carine-Laure Desguin est un écrivain belge, infirmière de profession. Je viens de lire son roman "Rue Baraka", publié aux Editions Chloé des Lys.   

 

 


 

"La vie distribue les cartes et puis chacun s'en arrange", cette citation de Xavier Deutsch, bien en évidence sur le blog de Carine-Laure, aurait aussi bien pu figurer dans son livre « Rue Baraka ». Certains, il est vrai, détiennent plus d’atouts que d’autres dans leur jeu. Mais les plus mal desservis doivent-ils pour autant baisser les bras ?

 

Tarek, personnage principal de l’ouvrage, est de ceux qui ont du mal à sortir la tête de l’eau. Le jeune homme trimballe en effet son mal-être dans les rbarakarecto[1]-copie-1ues de son quartier sans grand espoir de s’en départir. Etouffé dans sa bulle, il ne perçoit rien de la vie qui l’entoure : les bruits, les couleurs, les odeurs... Tout l’indiffère, quand soudain se produit une rencontre inopinée, celle avec un vieil homme, artiste au grand cœur, qui lui ouvre sa porte.

 

Dans l’atelier du peintre chargé de souvenirs, Tarek va se livrer puis écouter son hôte lui transmettre le secret du bonheur. Mais point de leçon de morale dans le livre de Carine-Laure, rien que des messages d’espoir et d’encouragement, distillés par « l’ancien » avec tact et patience, comme celui qui suit : « Tu as de beaux yeux qui pourraient être éclatants si tu y déposais la petite flamme de l’espérance. Tu as deux jambes agiles, deux bras costauds. Tu possèdes tout pour que tes jours prochains s’égaient des couleurs que tu auras choisies… C’est TOI qui choisis les couleurs ! » 

 

Tarek se laissera facilement embarqué dans le monde bigarré de sa rencontre providentielle ; avec lui nous voyagerons dans le Montmartre de la grande époque, nous ferons connaissance avec Clara, compagne du vieil homme qui n’a pas la langue dans sa poche, et avec Henry, leur volubile perroquet perché sur le frigo américain de la cuisine. Un univers artistique et familial des plus attachants. Mais « Rue Baraka » c’est aussi un récit qui nous invite à la réflexion au travers des propos que s’échangent ces deux hommes que tout semble opposer.

 

Alors plongez-vous sans hésiter dans la lecture de « Rue Baraka », vous en ressortirez plein d’entrain car c’est un véritable hymne à la vie ! 

 

L'adresse du blog de l'auteur :  http://carinelauredesguin.over-blog.com/

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Nadine Groenecke
commenter cet article

commentaires

carine-Laure Desguin 19/06/2010 21:22


Merci, chère Nadine ! Dis donc, t'as l'air de l'avoir aimé hein ce bouquin ! Dis- moi, quelles sont les premières images qui te sont venues en tête après avoir refermé ce petit livre jaune ? Et me
déposer comme ça sur ton blog , c'est super ! Merci, nadine ! Carine-Laure Desguin


Nadine Groenecke 20/06/2010 10:42



Des images d'un Tarek métamorphosé, prêt à croquer la vie à pleines dents, à l'instar de cette femme à la casquette vissée sur la tête qui déborde d'énergie et qui communique sa joie de vivre à
tous les membres de CDL. SURTOUT NE T'ARRETE PAS !!!



Edmée 19/06/2010 13:32


Bravo Nadine pour t'être laissée tenter toi aussi - il faut dire que les autres lecteurs sont si enthousiastes qu'il est difficile de résister! - et d'avoir ajouté ton cri de ralliement pour la
lecture de ce livre qu'on n'oubliera pas de sitôt!


Nadine Groenecke 19/06/2010 13:42



Je viens de commencer "Les Romanichels" et je peux te dire que je suis déjà bien accrochée !



Présentation

  • : Le blog de Nadine Groenecke
  • Le blog de Nadine Groenecke
  • : Littérature, voyages, sorties culturelles
  • Contact

Biographie

Je suis née le 29 septembre 1963 dans l'ouest de la France, à Le Mazeau, petit village niché au coeur du Marais poitevin. En 1984, je quitte la Vendée pour rejoindre mon futur mari, alors militaire à Etain dans la Meuse et, en septembre, j'obtiens un poste d'enseignante en gestion administrative au lycée de la Doctrine Chrétienne à Verdun (aujourd'hui lycée Sainte-Anne). Mon premier fils naît dans la "Cité de la Paix" en 1988. Après un séjour de trois ans en Allemagne, à Friedrichshafen, retour à Verdun en 1992 où je réintègre mon poste d'enseignante l'année suivante, le temps de mettre au monde mon deuxième fils. C'est en 2004 que je m'essaie à l'écriture, le virus ne m'a plus quittée depuis ; je signe mon premier contrat quatre ans plus tard avec les éditions belges Chloé des Lys.

Recherche

Avis de lecteurs

Trop-plein

N°1

N°2

N°3

N°4 

Sauvetages

N°1

N°2

N°3

N°4

Je ne suis qu'une oeuvre d'art

N°1

N°2

N°3

N°4

Points de vente

- Centre Leclerc de Verdun

- Site éditeur (prix le plus bas)

Attention ! La maison d'édition est fermée
durant les vacances scolaires (belges)

- Site : chapitre.com

- Site : le furet du nord

- Site : sauramps.com

- Site : librairie dialogues.fr

- Site : place des libraires

- Contact direct : nadine.groenecke@laposte.net