Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 novembre 2011 5 25 /11 /novembre /2011 23:00

fanny saintenoybisDeux parentes sont réunies dans une chambre d'hôpital : Juliette, une vieille dame à l'article de la mort, et Fanny, son arrière-petite-fille, venue un peu à contrecoeur l'"accompagner" dans son dernier voyage. "Juste avant", les deux femmes vont s'abandonner à leurs souvenirs à tour de rôle, à travers, non pas un dialogue, mais leurs pensées respectives.

C'est Fanny, trentenaire malmenée par les aléas de la vie (divorce, licenciement... ), qui ouvre le bal. Cette première confrontation avec la mort l'inquiète et elle se rassure comme elle peut : "Je suis vraiment dans une panade globale, Granny, finalement cette visite funèbre me fera une pause dans ma tornade d'emmerdements." Le ton est donné dès les premières pages : il ne sera pas larmoyant mais drôle. 

Du côté de l'agonisante,"la vieille pomme", comme la surnomme son arrière-petite-fille, l'angoissante approche de la mort cède vite la place à un afflux de souvenirs. Juliette se souvient de sa mère, incapable de lui témoigner lfanny saintenoya moindre émotion : "J'aurais voulu qu'elle s'assoie à mes côtés, qu'elle me lise une histoire, me passe la main sur le front pour me caresser les cheveux, me fredonne un air. Mes copines me disaient que leurs mères faisaient ça. La mienne n'était ni douce ni tendre, elle s'inquiétait seule-ment", et des religieuses de la pension dont la sévérité l'éloignera à jamais des gens d'église : "Les soeurs, ces bien chères soeurs, nous faisaient marcher dans la neige, tous les jours. Tous les jours la messe, avec mes chaussures trouées. Mes pieds ont gelé, deux bourgeons pris par les glaces. Je ne sentais plus mes jambes, dures comme des bâtons. En rentrant, elles m'ont mise directement devant le grand feu de la cheminée. Mes doigts de pied sont tous tombés, comme des bouts de verre." Premières blessures physiques et morales gravées dans la mémoire de la vieille dame. Bien d'autres événements douloureux jalonneront sa vie de femme : les désillusions conjugales, le départ de son époux pour la guerre, son emprisonnement, son décès, celui de sa fille et de sa soeur... Des épreuves qu'elle affrontera sans jamais se départir de son sens de l'humour et de son caractère bien trempé.

On suit avec bonheur, tendresse et émotion le récit de cette vie qui retrace celle de cinq générations de femmes. Bon nombre de lecteurs ont dû, comme moi, replonger dans leurs propres souvenirs grâce à ce livre. La phrase suivante, parce qu'elle me rappelle ma grand-mère, m'a émue jusqu'aux larmes : "Le bruit de tes chaussons qui traînent sur le carrelage ; cette façon si particulière que tu avais de marcher, un peu comme une Chinoise ou une poupée mécanique. Le bruit de tes chaussons, une petite musique inimitable. Elle est gravée en moi, si je me concentre quelques secondes, je t'entends arriver par derrière." J'ai aimé aussi celle-ci, qui aurait pu germer dans l'esprit de mon aïeule : "Il y a quelque temps, je sais pas ce qui m'a pris, j'ai eu envie de retrouver mon visage d'avant, le visage de mes vingt ans. A force de me regarder tous les jours dans la glace, j'avais fini par être persuadée d'avoir toujours eu ce visage de vieille folle, on dirait une souris malade."

Au printemps prochain, j'aurai peut-être la chance de recevoir Fanny Saintenoy dans le lycée dans lequel je travaille. Perspective enthousiasmante et rencontre qui, si elle a lieu, ne devrait pas manquer de séduire les élèves et les professeurs qui y participeront.  

Partager cet article

Repost 0
Published by Nadine Groenecke
commenter cet article

commentaires

Pâques 03/12/2011 20:36

Merci pour la découverte, une belle histoire de femmes à découvrir !

Nadine Groenecke 04/12/2011 17:15



Oui Marcelle, un livre qui se lit très vite et dont on ne regrette pas l'achat.



Carine-Laure Desguin 27/11/2011 21:47

Un premier roman chez Flammarion...et tu pourrais recevoir l'auteur ! Waouwh !
Une belle histoire, des vies de femmes...

Nadine Groenecke 29/11/2011 11:45



Oui, c'est un beau livre. J'espère que la rencontre pourra se faire.



Philippe D 27/11/2011 07:11

Je ne connais ni l'auteure ni le titre de ce livre. Près de 700 livres pour la rentrée littéraire! J'en découvre un de temps en temps sur les blogs.
Si la rencontre a lieu, je suppose que tu nous en parleras.
Passe un bon dimanche.

Nadine Groenecke 27/11/2011 17:46



C'est son premier bouquin, une belle réussite. C'est la responsable du rayon livres de la librairie-papeterie de ma ville qui m'a fait cette proposition après avoir été contactée par Flammarion
qui souhaite que son auteur aille à la rencontre de lycéens. J'espère que cela aboutira.



Présentation

  • : Le blog de Nadine Groenecke
  • Le blog de Nadine Groenecke
  • : Littérature, voyages, sorties culturelles
  • Contact

Biographie

Je suis née le 29 septembre 1963 dans l'ouest de la France, à Le Mazeau, petit village niché au coeur du Marais poitevin. En 1984, je quitte la Vendée pour rejoindre mon futur mari, alors militaire à Etain dans la Meuse et, en septembre, j'obtiens un poste d'enseignante en gestion administrative au lycée de la Doctrine Chrétienne à Verdun (aujourd'hui lycée Sainte-Anne). Mon premier fils naît dans la "Cité de la Paix" en 1988. Après un séjour de trois ans en Allemagne, à Friedrichshafen, retour à Verdun en 1992 où je réintègre mon poste d'enseignante l'année suivante, le temps de mettre au monde mon deuxième fils. C'est en 2004 que je m'essaie à l'écriture, le virus ne m'a plus quittée depuis ; je signe mon premier contrat quatre ans plus tard avec les éditions belges Chloé des Lys.

Recherche

Avis de lecteurs

Trop-plein

N°1

N°2

N°3

N°4 

Sauvetages

N°1

N°2

N°3

N°4

Je ne suis qu'une oeuvre d'art

N°1

N°2

N°3

N°4

Points de vente

- Centre Leclerc de Verdun

- Site éditeur (prix le plus bas)

Attention ! La maison d'édition est fermée
durant les vacances scolaires (belges)

- Site : chapitre.com

- Site : le furet du nord

- Site : sauramps.com

- Site : librairie dialogues.fr

- Site : place des libraires

- Contact direct : nadine.groenecke@laposte.net