Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 avril 2015 7 19 /04 /avril /2015 19:52

9 H 30, lundi 13 avril, domicile de mes parents, dans le Marais poitevin

Une camionnette descend le chemin, c'est celle de Robert. Robert est réalisateur et m'a contactée six mois auparavant pour me proposer de participer à un film qui s'appellera "La rivière de mes rêves". C'est après avoir lu un de mes textes, dans lequel je narrais un souvenir d'enfance, qu'il a eu l'idée de m'associer à son projet, ainsi que d'autres personnes ailleurs en France.

Quand l'écriture m'entraîne vers des horizons inattendus

D'ordinaire, il réalise des documentaires animaliers. Il parcourt le monde pour filmer loutres, saumons, cobras... Le résultat de son travail est ensuite diffusé sur les chaînes télévisées. Mais, cette fois-ci, il veut mener à bien un projet plus personnel qui lui tient à coeur depuis longtemps.

La journée commence par une longue balade en barque avec mon frère, ancien batelier.

Quand l'écriture m'entraîne vers des horizons inattendus

Après un déjeuner typiquement vendéen concocté par maman, nous voilà de nouveau en plein coeur du marais, mais cette fois, sur la berge où Robert a installé son matériel de pro pour enregistrer ma voix. Il me faut, durant quelques minutes, évoquer mes balades en barque avec mon grand-père et me remémorer mes émotions de petite-fille. Pas une mince affaire ! Car je dois parler le plus naturellement possible et improviser. Il me met d'abord en confiance, puis je me lance. Il m'écoute, arrête et reprend l'enregistrement à maintes reprises, m'explique patiemment ce qu'il souhaite entendre et finit par obtenir satisfaction.

Quand l'écriture m'entraîne vers des horizons inattendus

Durant l'enregistrement, nous avons eu la chance de voir un écureuil descendre à deux reprises d'un peuplier pour se désaltérer dans la rivière. Robert a déjà réalisé un documentaire sur ce petit animal... sans jamais parvenir à le filmer en train de boire. Il m'explique à quel point son métier requiert de la patience (des heures et des heures de planque) et que cette dernière n'est pas toujours récompensée.

Quand l'écriture m'entraîne vers des horizons inattendus

L'étape filmée a été plus simple et plus rapide. Au-dessus de moi, un drone équipé d'une mini caméra, filmait mes allées et venues le long de la rivière. "Le Bombyle" est le plus léger des drones utilisés par Robert (moins de 2 kg). La machine volante se faufilait entre les peupliers et s'approchait de moi en bourdonnant comme un essaim d'abeilles.

Quand l'écriture m'entraîne vers des horizons inattendus
Quand l'écriture m'entraîne vers des horizons inattendus

18 H, fin du tournage

Dans quelques semaines, Robert reviendra filmer les tapis d'iris en fleurs avec son drone. Un véritable enchantement pour les yeux. Il lui faut aussi trouver une fillette blonde censée me représenter enfant et un homme âgé qui correspondra à mon grand-père.

Si son emploi du temps le lui permet, nous nous reverrons en juillet. Des mois de travail seront sans doute nécessaires avant de voir le résultat sur le petit écran, mais Robert est confiant, il y parviendra. 

Pour en savoir plus et si vous aimez la nature, voici deux liens :

https://www.facebook.com/larivieredemesreves

http://www.calune-prod.com/

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Henri 21/04/2015 22:12

Evoquer des souvenirs sans le support de l'écrit une prouesse me semble-t-il. Comment ne pas être distrait par ce qui entoure ? A moins que le cadre champêtre soit une aide pour le souvenir évoqué.

Nadine Groenecke 22/04/2015 10:50

En effet, pas un exercice facile d'autant plus qu'initialement il ne s'agissait que de faire des essais, je n'avais donc pas du tout réfléchi à mon texte !

Edmée De Xhavée 20/04/2015 19:08

Mais quelle petite aventure hors du commun! Un cadre superbe, l'occasion de faire émerger tes souvenirs et... de flirter avec un drone!

Nadine Groenecke 20/04/2015 19:25

Et 28° au mois d'avril !

Pineau Pascale 19/04/2015 22:18

L écriture te fait vivre de belles aventures Nadine. Hâte de te voir sur le petit écran !

Nadine Groenecke 19/04/2015 22:25

Oui, c'est vrai et j'espère bien en vivre encore d'autres tout aussi intéressantes. Bisous à tous les cinq.

Philippe D 19/04/2015 21:56

Une expérience sans aucun doute fascinante. Si on peut voir le résultat quelque part, tu nous préviens!
Bonne semaine.

Nadine Groenecke 19/04/2015 22:03

Oui, je n'y manquerai pas. Il me semble que tu reprends le chemin de l'école demain, alors bonne reprise Philippe. Encore une semaine de vacances pour moi.

Présentation

  • : Le blog de Nadine Groenecke
  • Le blog de Nadine Groenecke
  • : Littérature, voyages, sorties culturelles
  • Contact

Biographie

Je suis née le 29 septembre 1963 dans l'ouest de la France, à Le Mazeau, petit village niché au coeur du Marais poitevin. En 1984, je quitte la Vendée pour rejoindre mon futur mari, alors militaire à Etain dans la Meuse et, en septembre, j'obtiens un poste d'enseignante en gestion administrative au lycée de la Doctrine Chrétienne à Verdun (aujourd'hui lycée Sainte-Anne). Mon premier fils naît dans la "Cité de la Paix" en 1988. Après un séjour de trois ans en Allemagne, à Friedrichshafen, retour à Verdun en 1992 où je réintègre mon poste d'enseignante l'année suivante, le temps de mettre au monde mon deuxième fils. C'est en 2004 que je m'essaie à l'écriture, le virus ne m'a plus quittée depuis ; je signe mon premier contrat quatre ans plus tard avec les éditions belges Chloé des Lys.

Recherche

Avis de lecteurs

Trop-plein

N°1

N°2

N°3

N°4 

Sauvetages

N°1

N°2

N°3

N°4

Je ne suis qu'une oeuvre d'art

N°1

N°2

N°3

N°4

Points de vente

- Centre Leclerc de Verdun

- Site éditeur (prix le plus bas)

Attention ! La maison d'édition est fermée
durant les vacances scolaires (belges)

- Site : chapitre.com

- Site : le furet du nord

- Site : sauramps.com

- Site : librairie dialogues.fr

- Site : place des libraires

- Contact direct : nadine.groenecke@laposte.net