Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 juillet 2014 6 19 /07 /juillet /2014 08:47
J'ai lu "La maison atlantique" de Philippe Besson

Découvrir "le nouveau Philippe Besson", c'est toujours pour moi la promesse d'un excellent moment de lecture. "La maison atlantique", n'a pas échappé à la règle. Dans ce roman, un homme revient sur les dernières vacances passées avec son père, dans une villa sur la côte atlantique :

C'est l'été. Il a dix-huit ans et aurait préféré la compagnie de ses copains à celle de son père. Car il nourrit une haine féroce contre celui qu'il rend responsable du décès de sa mère. Tout au long du récit, le jeune homme dresse le portrait peu flatteur d'un mari infidèle et d'un papa absent. Un être dépourvu de sentiments, uniquement préoccupé par son métier et par la conquête des femmes : "Dans ses activités d'avocat d'affaires, il était habitué aux raids, aux guerres éclairs ou de position, aux attaques brutales ou sournoises, à l'épuisement de l'adversaire, aux stratégies alambiqués et aux tactiques peu regardantes, aux annexions, aux appropriations, aux conquêtes. Il lui fallait remporter une victoire, et c'était le plus souvent au détriment d'un autre."

Dans la "maison atlantique", l'adolescent s'ennuie ferme. Il rumine sa colère et son chagrin : "Le matin, je me levais très tard, lézardant dans ma chambre, englué dans des demi-sommeils. Le soleil enfin réapparu filtrait à travers les rideaux et déposait un peu de jaune sur le parquet, sur les draps. Mes vêtements débordaient de mon sac de sport, des caleçons et des chaussettes traînaient un peu partout. J'avais reconstitué, sans m'en rendre compte, le désordre de l'appartement parisien. Je cherchais inconsciemment à renouer avec un décor familier, pour ne pas me croire prisonnier de cet exil maritime."

La rencontre avec une jeune fille le distrait quelque peu : "Je suis entré dans cette relation avec une désarmante facilité. Pas d'hésitation. Pas de fausse galanterie. Pas de délai de décence. Le désir l'a emporté sur toute autre considération. Et puis, c'étaient les vacances. Le temps nous était compté. Les sentiments étaient secondaires." Les rapports avec son père restent néanmoins très tendus. C'est alors qu'un couple de trentenaires emménage dans la maison voisine. La jeune femme est attirante et l'avocat d'affaires n'a pas manqué de le remarquer...

On retrouve dans ce roman quelques éléments du précédent livre de Philippe Besson : l'ambiance maritime, la chaleur estivale. Le style, toujours aussi dépouillé, fait mouche. Des phrases courtes, cinglantes, qui permettent de construire un huit-clos oppressant, de faire naître une tension palpable, d'embarquer le lecteur dans un engrenage fatal.

Un excellent livre à emporter dans ses valises. J'aurais bien repris un autre Philippe Besson dans les miennes, mais j'ai déjà tout lu de cet auteur. Alors vivement le prochain !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Philippe D 19/07/2014 21:24

Je ne connais pas vraiment cet auteur.
Moi aussi, pendant les vacances, je lis beaucoup surtout quand je m'échappe quelques jours.
Je prépare toujours mes livres à lire avant ma valise.
Bon dimanche.

Nadine Groenecke 20/07/2014 00:15

En parlant de valises, je prend l'avion dans une semaine pour un endroit qui te plairait sûrement, car il y a beaucoup de fleurs. Je te laisse chercher...

Carine-Laure Desguin 19/07/2014 15:12

J'ai lu pas mal de livres de cet auteur. J'aime son style et l'ambiance de ses livres. J'encadre celui ds lequel il parle des derniers mois de Rimbaud.

Nadine Groenecke 19/07/2014 16:08

J'aimerais bien un jour le rencontrer. En septembre, au Livre sur la Place à Nancy, par exemple, où je dédicacerai sous le chapiteau des auteurs lorrains (je ne sais pas encore quels seront les auteurs présents). De temps à autre, j'aime bien m'éclipser de mon stand pour aller rendre visite aux "grands" (ceux qui sont dans l'autre chapiteau).

wtr frs 19/07/2014 11:14

trois belles œuvres de mme groenecke a lire, elles sont superbes. vous ne serez pas deçu(e).

Nadine Groenecke 19/07/2014 16:04

Merci Francis... je suppose.

Présentation

  • : Le blog de Nadine Groenecke
  • Le blog de Nadine Groenecke
  • : Littérature, voyages, sorties culturelles
  • Contact

Biographie

Je suis née le 29 septembre 1963 dans l'ouest de la France, à Le Mazeau, petit village niché au coeur du Marais poitevin. En 1984, je quitte la Vendée pour rejoindre mon futur mari, alors militaire à Etain dans la Meuse et, en septembre, j'obtiens un poste d'enseignante en gestion administrative au lycée de la Doctrine Chrétienne à Verdun (aujourd'hui lycée Sainte-Anne). Mon premier fils naît dans la "Cité de la Paix" en 1988. Après un séjour de trois ans en Allemagne, à Friedrichshafen, retour à Verdun en 1992 où je réintègre mon poste d'enseignante l'année suivante, le temps de mettre au monde mon deuxième fils. C'est en 2004 que je m'essaie à l'écriture, le virus ne m'a plus quittée depuis ; je signe mon premier contrat quatre ans plus tard avec les éditions belges Chloé des Lys.

Recherche

Avis de lecteurs

Trop-plein

N°1

N°2

N°3

N°4 

Sauvetages

N°1

N°2

N°3

N°4

Je ne suis qu'une oeuvre d'art

N°1

N°2

N°3

N°4

Points de vente

- Centre Leclerc de Verdun

- Site éditeur (prix le plus bas)

Attention ! La maison d'édition est fermée
durant les vacances scolaires (belges)

- Site : chapitre.com

- Site : le furet du nord

- Site : sauramps.com

- Site : librairie dialogues.fr

- Site : place des libraires

- Contact direct : nadine.groenecke@laposte.net