Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 juin 2014 7 08 /06 /juin /2014 06:33
J'ai lu "Le collier rouge" de Jean-Christophe Rufin

Dès les premières pages du livre, l'accent est mis sur un chien qui aboie inlassablement, près de la prison militaire où son maître est incarcéré :

A une heure de l'après-midi, avec la chaleur qui écrasait la ville, les hurlements du chien étaient insupportables. Il était là depuis deux jours, sur la place Michelet, et depuis deux jours, il aboyait. C'était un gros chien marron à poils courts, sans collier, avec une oreille déchirée. Il jappait méthodiquement, une fois toutes les trois secondes à peu près, d'une voix grave qui rendait fou.

Nous sommes en 1919, dans un petit village du Berry. C'est l'été et un juge se présente pour rencontrer Jacques Morlac, le propriétaire du chien. Une première entrevue au cours de laquelle le prisonnier se montre peu loquace. Son cas semble sortir de l'ordinaire. Décoré de la Légion d'honneur pour acte de bravoure durant la guerre, rien ne le prédestinait à se retrouver en prison. Pourquoi est-il résigné à son sort ? L'homme de loi va prendre son temps, écouter, parler, enquêter, retrouver une femme que le détenu a aimée et peu à peu démêler les fils de l'histoire, une histoire à laquelle le chien n'est pas étranger :

Le juge avait très mal dormi. Un groupe de fêtards avait braillé sous sa fenêtre au milieu de la nuit et il n'avait pas pu trouver le sommeil ensuite. Il pensait à ce Morlac, à son refus de saisir les perches qu'il lui avait tendues. Pourquoi n'acceptait-il pas de dire qu'il était ivre ? Pourquoi ne pas avouer qu'il nourrissait une véritable passion pour son chien et que cela lui avait fait perdre un instant la tête ? Il écoperait d'une peine légère et on n'en parlerait plus.

Un magnifique roman, servi par une écriture fluide. Un récit dépouillé et fort, dans lequel l'auteur, qui s'est inspiré d'un fait réel, souligne l'absurdité de la guerre.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Philippe D 10/06/2014 21:55

Je n'ai encore rien lu de cet auteur. Il y en a décidément trop à découvrir...
Bonne fin de soirée.

Nadine Groenecke 10/06/2014 22:26

Oui, tu as raison, j'aimerais, moi aussi, pouvoir lire davantage. Les vacances approchent, nous aurons bientôt plus de temps pour satisfaire nos féroces appétits de lecture !

Carine-Laure Desguin 08/06/2014 16:58

J'ai découvert Jean_christophe Ruffin lors de l'émission La parenthèse inattendue. J'ai découvert un homme simple, il a raconté son enfance, ses parents séparés, le lourd travail de sa maman pour élever seule un jeune garçon, ses études...cela m'a donné envie de lire ses livres mais ....Pour le moment, je lis La vérité sur Marie de Jean-Philippe Toussaint, un auteur que j'aime beaucoup. Bon dimanche à toi.

Nadine Groenecke 08/06/2014 17:55

Je n'ai pas vu l'émission, dommage. Merci de ton passage et bonne fin de week-end.

Edmée De Xhavée 08/06/2014 11:40

Oooooh Nadine! Tu me donnes une envie terrible de lire ce livre....

Nadine Groenecke 08/06/2014 12:05

Eh bien, fais le, je t'assure que tu ne le regretteras pas. Bon dimanche Edmée.

Présentation

  • : Le blog de Nadine Groenecke
  • Le blog de Nadine Groenecke
  • : Littérature, voyages, sorties culturelles
  • Contact

Biographie

Je suis née le 29 septembre 1963 dans l'ouest de la France, à Le Mazeau, petit village niché au coeur du Marais poitevin. En 1984, je quitte la Vendée pour rejoindre mon futur mari, alors militaire à Etain dans la Meuse et, en septembre, j'obtiens un poste d'enseignante en gestion administrative au lycée de la Doctrine Chrétienne à Verdun (aujourd'hui lycée Sainte-Anne). Mon premier fils naît dans la "Cité de la Paix" en 1988. Après un séjour de trois ans en Allemagne, à Friedrichshafen, retour à Verdun en 1992 où je réintègre mon poste d'enseignante l'année suivante, le temps de mettre au monde mon deuxième fils. C'est en 2004 que je m'essaie à l'écriture, le virus ne m'a plus quittée depuis ; je signe mon premier contrat quatre ans plus tard avec les éditions belges Chloé des Lys.

Recherche

Avis de lecteurs

Trop-plein

N°1

N°2

N°3

N°4 

Sauvetages

N°1

N°2

N°3

N°4

Je ne suis qu'une oeuvre d'art

N°1

N°2

N°3

N°4

Points de vente

- Centre Leclerc de Verdun

- Site éditeur (prix le plus bas)

Attention ! La maison d'édition est fermée
durant les vacances scolaires (belges)

- Site : chapitre.com

- Site : le furet du nord

- Site : sauramps.com

- Site : librairie dialogues.fr

- Site : place des libraires

- Contact direct : nadine.groenecke@laposte.net